• bertrand ventura

Le temps du changement

Mis à jour : 23 août 2019




Faites le deuil de ce que vous perdez

La première raison pour laquelle on développe la réticence au changement tient au fait qu’on n’accepte pas la réalité. Or, c’est l’étape préliminaire pour que tout changement s’opère dans notre esprit. Tant que vous restez figé dans le passé et dans vos illusions, vous aurez du mal à accepter le changement.

Par conséquent, vous devez commencer par accepter que le changement fait partie de la vie. Mais surtout, admettez que les choses ne sont plus comme avant, que la situation ne vous est plus si avantageuse. Pour éliminer la réticence au changement, faites une liste de ce que la nouvelle situation a de négatif. Croyez-moi, cette liste sera très utile par la suite.

Donc, peut-être avez-vous perdu votre emploi. Que faut-il faire ? Admettez-le. Rédigez tous les inconvénients inhérents à cette situation. Il faut que la liste soit la plus exhaustive possible. Puis, relisez-la régulièrement pour faire pénétrer une vérité dans votre esprit : les choses ont changé. Cette étape de la vie est aussi le moyen pour vous pour TROUVER UNE VOIEPROFESSIONNELLE.

Si vous acceptez cette réalité, la réticence au changement sera de moins en moins forte. Lorsque vous avez admis que rien n’est plus comme avant, vous pouvez passer à l’étape suivante.


Visualisez les avantages de votre nouvelle situation

Pour accepter le changement, il faut se convaincre de son utilité. Chaque changement n’est pas que positif, mais aucun n’est entièrement mauvais. Il y a toujours quelque chose de positif à tirer d’un changement, même dans le pire des cas. Faites la liste des choses positives et vous aurez moins de mal à accepter le changement.

Prenons un exemple. Vos enfants doivent quitter la maison, et cette seule pensée vous rend malade. Comment accepter cette situation ? Comme je l’ai dit plus haut, listez les inconvénients propres à cette situation. A présent, utilisez une autre liste et efforcez-vous dans le calme de mentionner les avantages de ce déménagement. Quels sont-ils ?

Le départ de vos enfants vous donne peut-être l’occasion de vous rapprocher de votre conjoint Vous n’aurez plus à passer dans leurs chambres pour faire le ménage Vos copines vous verront plus souvent à présent Vos enfants apprendront enfin à se prendre vraiment en main et seront plus utiles à la sociétéetc.

Pourquoi cette liste ?

Quel est le but de cette liste ? Dès qu’elle est constituée, déchirez la première et gardez celle-ci à portée de main. Quand la nostalgie des jours passés vous habite, lisez-la et pleurez un bon coup. Non seulement vous vous sentirez mieux après, mais la certitude de ce changement s’incrustera davantage dans votre esprit. Plus vous lirez cette liste d’avantages, et moins vous sentirez une réticence au changement.

Admettons néanmoins qu’il peut être difficile d’accepter un changement et de dresser votre liste d’avantages dans certaines circonstances. Pour un deuil par exemple, la peine est si grande que vous verrez surtout les inconvénients de cette situation. Je propose plus loin ce qu’il faut faire en pareil cas. Toujours est-il que dans l’ensemble, la liste des avantages liés au changement que vous subissez sera presque toujours utile.


– Modifiez vos habitudes pour accepter de changer

La troisième chose à faire pour bannir la réticence au changement est simple : changer ses habitudes de vie. Le fait est que vous ne saurez jamais que votre situation a changé tant que vous ne modifiez rien dans votre vie. Pourquoi ?

Parce que ce sont de petites habitudes qui construisent notre routine et procurent un sentiment de permanence. Il faut donc que ces habitudes soient bannies pour que la réticence au changement s’estompe peu à peu. J’ai évoqué une mère qui craint que ses enfants quittent la maison, peut-être parce que sa fille aînée était sa meilleure confidente. Elle acceptera plus facilement ce changement si elle se confie plus souvent à son mari, ou à une amie de confiance. Mais si elle continue d’appeler ou de faire appel à sa fille après le déménagement, comment va-t-elle accepter le changement et s’en accommoder ?

Quelles sont ces habitudes que vous aussi devez bannir pour accepter de changer ? Faites le point, et commencez dès aujourd’hui. Vous serez ainsi en train de constituer une nouvelle routine qui perdurera, mais dans le même temps, vous serez en train d’accepter le changement. Pour avancer sur ces points je vous invite à lire les deux articles suivants


Laissez faire le temps

Voilà la dernière chose à faire pour que la réticence au changement ne vous freine pas. Tout ce qui a été dit ici peut laisser penser qu’ il est facile de changer . Ce n’est pas le cas. En revanche, ce n’est pas impossible.

Nous sommes tous différents. Il peut donc être difficile d’accepter immédiatement que les choses ne sont plus comme avant. Dans ce cas, laissez le temps faire son œuvre. Occupez-vous correctement pour que la nostalgie des jours passés ne mène pas à une dépression profonde. Sortez. Faites-vous de nouveaux amis. Lancez-vous dans de nouveaux projets, et pleurez quand vos souvenirs surgissent brusquement et vous font regretter le passé. C’est ainsi qu’on diminue peu à peu la réticence au changement.

Il est possible que vous admettiez enfin le changement après plusieurs années. Certains se font une raison au bout de quelques mois, voire de quelques jours. Ce n’est pas parce que d’autres ont accepté le changement plus rapidement que vous qu’il faut croire que vous n’êtes pas normale. Chacun guérit à son rythme et la nostalgie s’estompe avec le temps. Continuez simplement de travailler sur vous-mêmes, et le temps fera son œuvre.

Contact

3 Place Max Leenhardt, 34830 Clapiers

Tél : 06 10 03 13 62

delta.ventura@wanadoo.fr

  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Google+ Icon